Illustration lancement défi 1 jour 1 bafouille 1 gribouille
S'initier

Votre défi du jour : gribouiller une faiblesse !

Diffusez la joie, partagez cet article :
  •  
  •  
  •  

Bonjour à tous 🙂 Hier vous avez mis le gribouillage au cœur de votre stratégie. J’espère que cela a porté ses fruits et que vous allez persévérer ! Car c’est bien tout au long du mois d’octobre que le défi 1 jour = 1 bafouille = 1 gribouille se poursuit 🙂 Je vous propose donc de continuer à muscler votre vocabulaire graphique en douceur, en apprenant à illustrer l’idée de faiblesse. Bon entraînement ! (Temps de lecture : 1 minute !)

Idée de développer sa capacité à faire des associations d'idées, donc à muscler son cerveau

Le mot faiblesse renvoie à l’idée de point faible, de vulnérabilité. Dans notre imaginaire collectif, il est ainsi étroitement lié à l’idée de talon d’Achille. Je vous propose donc d’y associer l’image d’un talon douloureux 🙂 Convaincu(e) ? Alors suivez le guide 😉

 

L'idée de faiblesse peut s'illustrer à l'aide d'un talon douloureux

 

Et voilà : vous savez maintenant comment représenter l’idée de faiblesse !

Vous voulez faire un cadeau ? Alors partagez cet article à toutes vos connaissances susceptibles de l’apprécier 🙂

A vos crayons et à demain pour une nouvelle bafouille !

 

PS : le saviez-vous ? Un artiste américain du nom de Jake Parker a lancé en 2009 le défi Inktober, qui incite chacun à réaliser un dessin à l’encre tous les jours du mois d’octobre (toute ressemblance avec le défi actuel est évidemment fortuite ;)). En tant que joyeux gribouilleur, je me lance dans le défi Inktober, que vous pourrez suivre en vous abonnant à mon profil Twitter (@LaurentLetangou en vous inscrivant sur la page Facebook des Joyeux Gribouilleurs. Gribouillez bien !


Diffusez la joie, partagez cet article :
  •  
  •  
  •  
  • 3
    Partages

Ingénieur en aérospatial de formation, j'ai décidé en 2015 de ré-orienter ma carrière pour un métier davantage centré sur l'individu et le travail collaboratif. Aujourd'hui Black Belt Lean Six Sigma, le poste de consultant et formateur que j'occupe me permet d'accompagner et de former des équipes pour les aider à trouver ensemble des solutions pertinentes à leurs problématiques. Ce faisant, je me rends compte tous les jours de l'impact fabuleux que peuvent avoir les gribouillages, logos et autres graphismes sur leur enthousiasme, leur capacité à communiquer et à collaborer. Je suis aujourd'hui convaincu que ceux qui sauront tirer parti de la pensée visuelle sauront mieux travailler ensemble et mieux faire passer leurs idées, tant en interne qu'auprès de leurs clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Accueillez la joie ! Recevez gratuitement le guide "La gribouille au propre" :)